La rénovation des bâtiments

La synthèse de la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) de 2020 précise que les émissions de gaz à effet de serre en 2018 en France représentaient 445 Mt CO2eq alors que l’objectif français pour 2050 est d’environ 80 MtCO2eq afin d’atteindre la neutralité carbone.

Pour rappel, la neutralité carbone correspond à une réduction maximale des émissions de gaz à effet de serre et à la compensation des émissions restantes par des puits de carbone qui absorberaient celles-ci.

Objectif : Réduction des consommations

Si la France réduit de 40% la consommation énergétique de ses bâtiments d’ici 2030, alors elle réduit également de 40% les émissions de gaz à effet de serre de ses bâtiments.

Pour atteindre ces objectifs, une trajectoire de politique énergétique a été publiée le 23 avril 2020. Il s’agit de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) qui prévoit une réduction de la consommation d’énergies fossiles de 40% d’ici 2030 par rapport à 2012. Les 2 secteurs dont la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre associées doivent être réduites prioritairement sont le Bâtiment et le Transport.

Bâtiment résidentiel

La loi Energie-Climat, adoptée le 8 novembre 2019, fixe l’objectif de rénover toutes les passoires thermiques d’ici 10 ans. La définition actuelle des passoires thermiques correspond aux logements dont la consommation énergétique relève des classes F et G du Diagnostic de Performance Energétique (>330 kWhEP/m²/an). Les propriétaires de ces logements devront effectuer des travaux d’ici 2028 pour atteindre à minima la classe E.

Bâtiment Tertiaire

Le secteur tertiaire est soumis à des objectifs importants de réduction des consommations depuis la publication de la loi ELAN détaillés dans le Décret Tertiaire entré en vigueur le 1er octobre 2019. La réduction de la consommation d’énergie finale pour l’ensemble des bâtiments existants à usage tertiaire d’une surface supérieure ou égale à 1 000 m² y est fixée à au moins 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050 par rapport à une année de référence entre 2010 et 2020.

 

La rénovation énergétique au cœur du Plan de relance

Le gouvernement a annoncé récemment son attachement à faire de la rénovation énergétique un des piliers de la relance de l’activité économique du pays post crise de la Covid-19. Cette démarche répond à plusieurs enjeux majeurs et s’appuie notamment sur les 4 grands axes du Plan de rénovation énergétique des bâtiments :

  • Faire de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité nationale ;
  • Massifier la rénovation des logements et lutter contre la précarité énergétique ;
  • Accélérer la rénovation et les économies d’énergie des bâtiments tertiaires ;
  • Renforcer les compétences et l’innovation


SS2E participe à la rénovation énergétique des bâtiments, notamment avec la mise en place de CPE services mais globaux (cf. lien sur CPE). Le bâtiment et globalement tous les acteurs du cadre bâti et cadre de vie, sont des clients, partenaires, inspirations pour les activités et objectifs de la société : Améliorer la qualité des vies.