Tertiaire

Le secteur tertiaire est un secteur prépondérant dans la lutte pour le réchauffement climatique et donc pour les politiques et actions d’efficacité énergétique de nos clients.

Les bâtiments tertiaires correspondent aux bâtiments occupés par les activités du secteur tertiaire (commerces, bureaux, santé, enseignement, infrastructures collectives destinées aux sports, aux loisirs, aux transports, CHR – cafés/hôtels/restaurants -, et tous les E.R.P – établissements destinés à recevoir du public).

Le CEREN a évalué à plus de 800 millions de m² le parc tertiaire en France. Les commerces, les bureaux et l’Administration (170 Millions de m² chacun) représentent la moitié du secteur.

La Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) fixe un objectif de -60 % de consommation énergétique en 2050 par rapport à 2010 pour les bâtiments tertiaires, c’est un effort conséquent demandé au secteur pour atteindre l’objectif national de division par 2 des consommations d’ici 2050.

Cependant ce secteur majeur de la construction en France n’est concerné par une réglementation thermique que depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs (RT2012), et la première obligation quantifiée pour les bâtiments tertiaires existants, le gros du gisement, date de 2019, avec l’arrêté Tertiaire de la loi Elan (L’article L. 111-10-3 du code de la construction et de l’habitation prévoit l’obligation de mise en œuvre d’actions de réduction de la consommation d’énergie finale dans les bâtiments existants à usage tertiaire afin de parvenir à une réduction de la consommation d’énergie finale pour l’ensemble des bâtiments soumis à l’obligation d’au moins 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050 par rapport à 2010).

L’Accord de Paris vise à limiter le réchauffement climatique à 2°C d’ici la fin du siècle par rapport à l’ère préindustrielle. Cela implique de réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) de 40% à 70% en 2050 par rapport à 2010, et atteindre des niveaux d’émission proches de zéro en 2100.

Que signifie établir une Trajectoire compatible 2°C pour un parc immobilier ?

L’objectif national est de réduire les émissions de GES du secteur résidentiel-tertiaire de 54% d’ici 2028 et de 87% d’ici 2050 par rapport à 2013.

 

Ils nous font confiance

Collectivités
ss89admin2e

Ville de Fréjus

AMO pour l’étude, la passation et le suivi d’exécution d’un marché global de performance La Commune de Fréjus souhaite réduire les consommations d’énergies de son

Lire plus »
Collectivités
ss89admin2e

Chateauroux-les-Alpes

Mise en place d’un marché global de performances pour la réhabilitation complète de bâtiments de la commune  La Mairie de Châteauroux-les-Alpes est lauréate du programme

Lire plus »
Collectivités
ss89admin2e

Ville d’Allauch

AMO pour la passation et le suivi du marché d’exploitation des installations thermiques, aérauliques et climatiques – Ville d’Allauch (13) Cette mission consiste à assurer

Lire plus »
Collectivités
ss89admin2e

Ville de Thonon-les-bains

AMO pour la mise en place d’un Contrat de Performance Énergétique – Ville de Thonon-les-Bains Le CPE de la ville vise à s’appuyer sur un

Lire plus »
Collectivités
ss89admin2e

Ville de la Seyne-sur-Mer

AMO pour la passation d’une convention de mise à disposition du réseau de thalassothermie à un exploitant La Commune de la Seyne-sur-Mer possède un réseau

Lire plus »
Collectivités
ss89admin2e

Département de l’Hérault

AMO pour la mise en place d’un marché de performance énergétique et d’exploitation des collèges du Département de l’Hérault Le Département confie l’exploitation du chauffage

Lire plus »